3e journée interclubs – 25 février 2018

Aujourd’hui,  dimanche 25 février 2018, c’est une grande journée pour le sport !

Outre la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques d’Hiver… pour notre petit niveau c’était la dernière journée des interclubs, saison 2017 – 2018.

Comme disait Pierre de Coubertin :

“L’important dans la vie, ce n’est point le triomphe, mais le combat.

L’essentiel n’est pas d’avoir vaincu, mais de s’être bien battu.”

Cette phrase nous correspond à merveille sur l’ensemble des 3 journées interclubs.

En effet lors de la première journée, Jean Michel s’est blessé et depuis il enchaîne les mésaventures… nous avons énormément pensé à lui.

Notre deuxième journée après les fêtes de Noël avait été compliquée avec les malades…

Cette dernière journée mais non la moindre a été très très dure… mais nous nous sommes battu comme à chaque fois et sommes restés très soudés.

La journée a très mal démarré avec l’absence de Gana au point de rendez-vous le matin… celui-ci ne s’est pas réveillé et ne viendra finalement pas, car il a toujours mal au dos…

La matinée était consacrée au match retour contre Saint-Pierre-du-Mont.

Bilan final : 3 victoires en 8 matches.

Le simple dame par Corinne, le double dame par Corinne et Marine et le double mixte par Hugo et Marine.

Marine finira son match en pleurs, car après avoir prêté sa raquette à Grégory suite à un problème de cordage, celui-ci lui casse aussi son cordage ; quand Marine l’apporte à recorder, finalement la raquette se casse.

Tellement dégoûtée, Marine, car le matériel est cher, c’était un cadeau qui aura duré juste 1 an et cette raquette lui aura fait gagner tant de rencontres et de tournois…

Nous perdions 4 à 3 et nous espérions tous une égalité sur le dernier match qui était le simple dame joué par Aude. Malheureusement sur un fichu point, Aude se tort la cheville, abandonne son match et fini en larmes avec une cheville bien enflée… Après avoir bien été « chouchoutée » par ses partenaires, ce seront finalement les pompiers qui viendront chercher Aude pour l’emmener à l’hôpital…

               

Cette blessure nous laisse tous un peu KO… Dur, dur d’avoir encore une fois une personne en moins (voir article de la 1ére journée).

Sur les matchs perdus, Grég en simple homme perd tout de même en 3 sets et les autres matchs, double hommes pour Hugo et Nico perdu en deux jolis sets et enfin Nico perdu également en 2 sets…

L’après-midi c’est le match retour contre Soustons.

Comme Aude est à l’hôpital, nous commençons cette rencontre avec un handicap de 2 points car nous n’avons pas de remplaçantes.

Pour Aude verdict : grosse entorse, arrêt de travail, atèle, bref la totale…

Dès le départ grosse bataille côté doubles en 3 sets gagnés pour les garçons Nico et Hugo et perdu pour les filles Corinne et Marine.

Pour les simples Grég gagne en deux jolis sets serrés.

Enfin, pour les trois autres rencontres ce seront de sacrés marathons qui se concluent malheureusement par autant de défaites pour le simple d’Hugo en deux sets et pour Marine et le mixte pour Corinne et Nicolas perdus en 3 sets.

A noter le bon état d’esprit très sportif du club de Soustons qui nous a proposé de jouer les 2 derniers matches à la fin (qui étaient déjà perdus sur tapis vert), et tout ça pour le fun… pour le sport. Merci à eux, c’était bien pour notre moral.

Nous étions partis pour mettre le feu dans les arènes de Magesq, mais, au final, nous y avons laissé des larmes… nos larmes !!!

Pour aller jusqu’au bout de nos mésaventures, cheville d’Aude, raquette de Marine, genou de Marine sur un joli plongeon et doigt de notre Grég (pratique pour tenir sa raquette).

                     

Nous étions tellement désespérés que nous n’avons même pas de photos de groupe, ni de nos rencontres et pourtant ce serait été pas mal de montrer que l’on a tout donné jusqu’à la fin.

Je suis tellement fière de faire partie de cette équipe, de ce club, dans les défaites, les victoires, les blessures, les hurlements.

Allez les Badistes Du Born.

Marine.

Ce contenu a été publié dans Non Classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à 3e journée interclubs – 25 février 2018

  1. CAULE Didier dit :

    La douleur est une grande institutrice, elle nous révèle bien des secrets que la joie ne connait pas.
    La douleur est saine aux belles âmes, et j’aime mieux partager la vôtre que de l’effacer.

  2. willy dubun dit :

    Si on ne connait pas la douleur on ne peut pas apprécier le Bonheur à sa juste valeur…

  3. Jean-Michel RIGOBERT dit :

    Je crois qu’il y au sein du club de (2) vrais poètes…

  4. Marine dit :

    Jean Mi ! Je crois qu’on va pouvoir faire un nouveau défi. Quelle sera la plus jolie phrase sur la douleur 😂😂😂. Bon j’avoue que j’étais tellement dans les JO qu’avec ma citation de Pierre de Coubertin j’étais à fond… Mais je pensais pas que ça allait faire ressortir le côté poète de nos joueurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *